.
SYSTEME D'ALARME
Schéma & Règles d'installation

Une alarme sans fil est généralement constituée :
> d'une centrale qui commande le système : elle possède souvent une sirène intégrée et permet de gérer plusieurs zones afin de protéger au choix toute l'habitation ou seulement certaines pièces,
> de détecteurs d'intrusion : détecteur d'ouverture magnétique pour portes et fenêtres, détecteur de mouvement à infrarouge, détecteur de bris de vitre, détecteur contact-sabot pour porte de garage basculante...,
> d'éléments de commande : clavier mural codé et/ou télécommandes portatives,

> d'avertisseurs locaux : sirène intérieure, sirène extérieure avec ou sans flash lumineux,
> d'avertisseurs à distance : transmetteur téléphonique (vers vous-même, des proches ou un centre de télésurveillance),
> en option des détecteurs ou commandes domotiques : détecteur d'inondation ou de fumée, récepteurs permettant de commander l'éclairage extérieur de la maison, le portail automatique ou la porte du garage.

>>> Cliquez ici pour voir la maison interactive <<<


Chaque installation est unique, mais les mêmes règles de conception s'appliquent. L'objectif n'est pas de mettre des détecteurs d'ouverture sur toutes les issues et des détecteurs de mouvement dans toutes les pièces, mais de les placer judicieusement en fonction de la configuration des lieux et de la localisation des valeurs ; il faut mixer la protection périmétrique qui surveille les issues et la protection volumétrique qui détecte la présence d'intrus à l'intérieur de l'habitation.
Ce schéma donne l'exemple d'un rez-de-chaussée facilement accessible. Les faisceaux bleus symbolisent la surface couverte par les détecteurs de mouvement.

Exemple de surveillance d'un appartement en rez-de-chaussée ou d'une maison :

Dans cette installation le détecteur de mouvement de l'entrée et le détecteur d'ouverture de la porte principale sont "temporisés" ce qui laisse 20 secondes pour composer son code secret sur le clavier codé afin de désactiver le système.

En revanche le
détecteur de mouvement du séjour et les détecteurs d'ouverture des fenêtres sont "immédiats" : en cas de détection ils déclencheront immédiatement tous les moyens d'alerte.

Chacun des détecteurs est affecté à l'une des "zones" ce qui permettra si besoin de surveiller seulement une partie de l'habitation.
Cliquez pour voir la MAISON INTERACTIVE
Détecteur mouvement



Détecteur ouverture


Centrale Sirène


Sirène extérieure

L'installation ci-dessus est conforme au "Niveau 3" de surveillance selon la règle "APSAD R.50" éditée par les assureurs et les spécialistes de l'alarme. Cette règle définit 4 niveaux croissants de résistance d'une installation d'alarme pour les habitations :

Niveau
Type de surveillance
Solution possible
1
Surveillance d'un lieu de passage obligé à chaque étage de l'habitation (couloir, entrée, palier...)
Détecteur de mouvement dans l'entrée
2
Surveillance en + des issues principales de l'habitation (portes d'entrée, porte du garage...)
Détecteur d'ouverture sur la porte d'entrée principale
3
Surveillance en + des "localisations de valeur" (pièces contenant Hi-Fi, Tv, bijoux, ordinateur, meubles de prix...)
Détecteur de mouvement dans le séjour
4
Surveillance en + des points d'accès aux pièces contenant des valeurs
Détecteurs d'ouverture sur les fenêtres du séjour

Pour atteindre le "Niveau 4" il faudrait installer des détecteurs d'ouverture sur les 3 fenêtres du séjour.

Moyens d'alerte :
> Pour le niveau 1, il doit y avoir au minimum une sirène intérieure.
> Pour les niveaux 2 et 3, il faut une sirène intérieure + une sirène extérieure ou un transmetteur.
> Pour le niveau 4
, il faut une sirène intérieure + une sirène extérieure et un transmetteur.
> Il est possible de prévoir en plus des alarmes visuelles : flash lumineux, allumage de l'éclairage intérieur ou extérieur...

Quelques conseils :
> La centrale, le transmetteur, la sirène intérieure et le clavier codé doivent être placés sous la surveillance d'un détecteur (le plus souvent un détecteur de mouvement, voir schéma ci-dessus). Ces mesures sont obligatoires pour les niveaux 3 et 4.
> Le clavier de commande codé pour mettre en marche ou arrêter le système doit être fixé à l'intérieur de l'habitation. Les claviers posés à l'extérieur, même s'ils sont protégés contre l'ouverture et l'arrachement, sont beaucoup trop vulnérables.
> Pour une installation "haute sécurité" il est recommandé de poser une sirène intérieure autonome dans l'entrée afin de pouvoir camoufler la centrale, qui est le cerveau de l'installation, dans un endroit caché et difficile d'accès.
> Pour être reconnu par un assureur, un système de détection doit être constitué de matériel "NF & A2P" ou agrément assurance, et à partir du niveau 3 de surveillance ces matériels agréés doivent être au minimum de Type 2 (2 boucliers).
deltal somfy protexiom domis diagral tanit eden alarme sans fil alarmes sans fil NF A2P agrément assurance tanium

Retour à la page "alarmes sans fil"