Filaire ou sans fil ?

Ce débat n'a pas lieu d'être, ou plutôt ne devrait plus avoir lieu d'être.

Si à l'origine (il y a une quinzaine d'années) les alarmes sans fil présentaient des défauts de jeunesse, leur conception est aujourd'hui très élaborée, en tout cas pour les marques "sérieuses", notamment celles certifiées NF & A2P.

La plupart des alarmes sans fil sont désormais munis d'un dispositif "anti éblouissement" qui protège les ondes radio contre une mise hors service mal-intentionnée, et certains modèles sont munis de dispositifs contre la recherche du code radio personnalisé et/ou émettent sur 2 fréquences (bi fréquence ou bi bande) afin d'être certain que le signal radio sera transmis quelquesoient les éventuelles tentatives de brouillage.

Pour preuve la certification officielle " NF & A2P " qui couvre depuis 2001 aussi bien les alarmes filaires que sans fil, ayant fait l'objet de tests de fonctionnalité et de résistance à la neutralisation.

Trois niveaux croissants de sécurité sont délivrés : Type 1, Type 2 ou Type 3.
Vous comprendrez mieux pourquoi vous pouvez être confiants dans les alarmes sans fil sérieuses : certains systèmes filaires se sont vu attribuer la certification " NF & A2P - Type 1 " tandis que des systèmes sans fil sont certifiés " NF & A2 - Type 2 ". Dans ce cas le système sans fil est officiellement reconnu comme présentant une résistance à la neutralisation plus importante. CQFD ...

Un dernier conseil : que vous choisissiez du sans fil ou du filaire, que vous installiez vous-même ou par l'intermédiaire d'un professionnel, méfiez-vous surtout des alarmes "vendues sous le manteau" ou des marques inconnues. Vous vous exposez à des déclenchements intempestifs ... et à un non déclenchement le jour du cambriolage !

Retour à la page principale